Est-il temps d’investir dans le Metaverse ?

Beaucoup d’encre a coulé en octobre dernier quand Facebook a changé de nom pour devenir Meta Platforms. Hormis pour une minorité qui a vu le film de Steven Spielberg Ready Player One (basé sur le livre d’Ernest Cline écrit en 2011), et qui suit de près le développement de l’environnement des cryptomonnaies ou des jeux vidéo, le metaverse était un concept inconnu ou méconnu.

Le terme est apparu pour la première fois en 1992 dans le roman de science-fiction Le Samouraï Virtuel de Neal Stephenson. Le mot est formé de la contraction de « meta » qui veut dire « au-delà » en grec et de univers. Il s’agit d’un espace virtuel numérique en 3D et collectif permettant les interactions sociales et dans lequel on peut évoluer avec un avatar grâce à un équipement électronique qui permet de simuler et gérer l’interface. Cependant, malgré le grand nombre d’articles publiés ces dernières semaines louant les avancées faites et les premières alertes données sur les dérives et dangers possibles, le metaverse n’en est encore qu’à ses balbutiements. Alors, simple hype ou possible opportunité d’investissement ?

Plusieurs problématiques vont se mettre en travers du chemin de l’avènement du metaverse. La première réside dans la définition même de son concept. Certes, nous vous avons décrit dans l’introduction une définition littérale du concept. Cependant, c’est un portrait du metaverse que l’on retrouve pour le moment que dans les romans ou films de science-fiction ou d’anticipation. Dans ces œuvres, le metaverse est unique, c’est-à-dire qu’il n’existe qu’un seul monde ou qu’une seule plateforme où les personnes se retrouvent et interagissent. Or, aujourd’hui il n’en existe pas qu’un seul mais une multitude. Plusieurs environnements sont en cours de développement en parallèle du metaverse que Facebook (Meta Platforms après son changement de nom) est en train de créer.

Pour plus d’informations, veuillez télécharger l’article