Outlook 2020 – Q2

Le premier trimestre de l’année semble confirmer les analyses que nous avions présentées lors de notre dernière publication: l’économie continue sa reprise et tend vers la réouverture ; la campagne vaccinale bat son plein malgré quelques ralentissements observés en Europe ; le soutien fiscal et monétaire se poursuit et les actifs risqués maintiennent leur ascension.

Cependant, nous notons un changement de régime et celui-ci est arrivé plus rapidement que prévu. La crainte d’une hausse de l’inflation, liée à la progression – brutale en proportion, mais contenue en absolu – du taux américain à 10 ans, a amplifié la rotation sectorielle enclenchée par l’annonce en novembre de l’efficacité des vaccins et par la correction des valeurs de la nouvelle économie.

La reprise économique est-elle toujours d’actualité?

Comme exposé lors de notre dernière publication, nous pensons que 2021 sera l’année de la reprise. Les chiffres de croissance du quatrième trimestre 2020, dont les chiffres sont présentés en rythme annuel, confirment cette tendance. Dans ce cadre, la croissance de la Chine est évaluée à 6.5 %, soit bien meilleure qu’attendue et supérieure au chiffre de 4.9% publié pour le troisième trimestre 2020. Si la résilience des exportations joue un grand rôle dans ces résultats, la consommation domestique reste malheureusement faible.

Le comportement des consommateurs ainsi que la dynamique des chiffres à l’export devront donc continuer à être observés. Avec une croissance de 2.3 % en 2020, la Chine demeure toutefois la seule économie majeure ayant une croissance positive durant l’année passée. À l’instar de la Chine, l’Inde a également publié une croissance meilleure qu’attendue au quatrième trimestre avec une croissance de 0.4 % contre une baisse de -7.4 % au trimestre 2020 précédent. Le fort rebond de la construction et des activités manufacturières a permis au PIB de revenir en territoire positif après deux trimestres consécutifs de contraction.

Aux États-Unis, le PIB montre également une dynamique de rebond pour ce quatrième trimestre 2020 avec une estimation à 2.4 % après des contractions de -9 % et de -2.8 % enregistrées au deuxième et au troisième trimestre 2020. Les principaux contributeurs en fin d’année ont été dans ce cadre l’export et la consommation.

Pour lire toutes nos recommandations d’investissement,
veuillez télécharger notre publication …