Quelle est la situation en Ukraine après deux mois de conflit ?

Cela fait maintenant deux mois que la Russie a lancé son invasion en Ukraine. Le bilan est lourd et le conflit a déjà connu plusieurs phases d’escalades et de détentes. La forte résistance des Ukrainiens et les problématiques de logistique du côté de l’armée russe rend l’avancée des troupes de Vladimir Poutine difficile voire impossible notamment dans le Nord-Ouest du pays.

Voici un point sur le conflit et quels sont les développements que laissent présager les derniers évènements marquants.

La guerre en Ukraine semble s’enliser, notamment depuis l’échec des pourparlers en Turquie le 29 mars dernier. Les troupes de Vladimir Poutine ont également essayé de progresser vers Kiev mais la résistance des Ukrainiens a été très forte. La livraison d’armes semble porter ses fruits. Parallèlement, la logistique de l’armée russe a eu d’énormes difficultés à ravitailler les colonnes de blindés, bloquant ainsi l’avancée dans le pays. De nombreuses images d’une colonne mesurant plusieurs dizaines de kilomètres étant à l’arrêt ont circulé dans les médias, démontrant ainsi l’échec de la guerre éclaire. Le conflit terrestre a donc ralenti durant quelques jours pour laisser place à de violents bombardements. Ces tirs d’artillerie et ces raids aériens démontrent la frustration de Vladimir Poutine. Par ailleurs, le naufrage d’un croiseur russe, le Moskva, attaqué par les Ukrainiens va empirer l’escalade et permettre à Vladimir Poutine de déclarer officiellement la guerre à l’Ukraine.

Les troupes russes étant bloquées aux abords de Kiev, la Russie décide de quitter ce front et de remobiliser les troupes à l’Est de l’Ukraine dans le Donbass et notamment à Marioupol. Cette décision est motivée par plusieurs raisons. La première est la non-progression des troupes du côté de Kiev. Les bataillons étant éloignés de la Russie alors que l’Est de l’Ukraine n’est pas encore totalement sous contrôle russe rend la gestion de la logistique très compliquée. Par ailleurs, la Russie ne contrôle toujours pas le ciel ukrainien, ce qui rend les troupes à l’Ouest vulnérables. Ainsi, en remobilisant les troupes à l’Est, Vladimir Poutine espère contrôler plus rapidement cette partie du pays pour pouvoir avoir des bases établies et permettre un appui plus solide pour la progression à l’Ouest.

Pour plus d’informations, veuillez télécharger l’article