Les 5 enjeux de la gestion de patrimoine pour les entrepreneurs

John est architecte. À 48 ans, il est son propre patron et gère une équipe de plusieurs collaboratrices et collaborateurs. Il arrive généralement au bureau à 7h pour préparer sa journée et s’assurer de la bonne répartition des tâches. À 9h, premier rendez-vous client. À 11h, travail de conception. Pour la pause de midi : footing et lunch léger. Puis, de 13h à 15h, discussion avec des partenaires sur l’avancement de travaux. Suit un point comptabilité, facturation et ressources humaines. Et pour clore la journée, réunion d’équipe afin d’échanger sur les projets en cours. À 19h30, après être passé sur un chantier, John arrive à la maison, mange en famille, vérifie ses mails après avoir couché ses enfants. Son statut d’entrepreneur l’oblige parfois à travailler le week-end, mais cela lui donne une certaine liberté, car il peut gérer son temps plus ou moins comme il l’entend.

Mais du temps, en a-t-il vraiment ?

Oui. Mais pas forcément. En tout cas pas suffisamment pour gérer tous les aspects de sa vie et de son entreprise. John doit alors composer, sélectionner, déléguer, notamment en matière de finance. Question de compétences aussi. Car maîtriser toutes les tâches liées à la gestion de sa fortune exige un certain savoir-faire. Il faut en effet pouvoir agir à plusieurs niveaux : mettre de l’argent de côté, sécuriser une partie de ses avoirs, en faire fructifier une autre, investir, préparer sa retraite et l’avenir de tous les membres de sa famille, et cela, tout en pérennisant les acquis de son entreprise. Autant de thèmes sur lesquels il est nécessaire d’avoir une réflexion de fond afin de prendre les bonnes décisions.

man in blue crew neck shirt wearing black framed eyeglasses

1. Planifier son avenir

Essentielle pour les entrepreneurs qui souhaitent prévoir leur retraite, une bonne planification financière nécessite l’établissement de budgets, d’épargne, et de faire des projections. La stratégie élaborée doit également permettre de pallier les périodes plus difficiles. Sans oublier d’intégrer les risques liés à l’entreprise, en particulier les pertes de revenus et les fluctuations du marché.

2. Protéger ses actifs

Les entrepreneurs doivent protéger leurs actifs personnels contre les pertes potentielles liées à l’entreprise. Cela implique de mettre en place des structures spécifiques, mais aussi de bien séparer les actifs de l’entreprise de ses actifs personnels.

3. Comprendre la fiscalité

Comprendre les règles fiscales qui s’appliquent à son entreprise comme à sa personne est un passage obligé pour tout entrepreneur, afin de mettre en place des stratégies performantes pour minimiser ses charges de manière optimale.

4. Investir à long terme et de manière diversifiée

Que ce soit dans une optique de court, de moyen ou de long terme, investir une partie de son patrimoine exige la plus grande vigilance. Dans ce cadre, la diversification est la première règle à appliquer, afin de limiter son exposition aux risques. Préférer le long terme est également une manière de générer des rendements plus élevés. Et attention aux effets de mode ! Les tendances en matière d’investissement sont souvent trompeuses. De la même manière, il est important de ne pas surestimer sa capacité à prévoir le marché. Personne ne peut prédire l’avenir avec certitude. Voilà pourquoi une approche solide en matière de gestion des risques est capitale.

5. Penser à sa succession

La planification successorale est également une étape décisive pour les entrepreneurs qui cherchent à assurer la continuité de leur entreprise tout en protégeant leur patrimoine personnel. Cela implique la mise en place de dispositions testamentaires et d’un dispositif clair pour une transmission ordonnée et efficace.

Heureusement, John a trouvé un gestionnaire

Heureusement, John a trouvé un gestionnaire qui a su répondre de manière professionnelle à l’ensemble de ses attentes et de ses besoins. Ce dernier est même devenu avec le temps une sorte de confident. Un avantage lorsque l’on sait à quel point l’équilibre entre compétences humaines et expertise technique apporte une réelle valeur ajoutée en matière de gestion de patrimoine.

En effet, un conseiller qui non seulement maîtrise son métier, mais aussi connaît parfaitement son client, peut-être le plus précieux des soutiens. Surtout lorsque l’on est entrepreneur. Car les enjeux de ces derniers sont très spécifiques. Voilà pourquoi il est si important d’y répondre avec des stratégies appropriées. Pour garantir sa sécurité financière à long terme, réaliser des projets et pouvoir profiter pleinement de sa retraite.

Vous aimerez aussi

DirigeantsEntrepreneursFinanceLatest newsProfessions libérales

Quel avenir pour l’investissement responsable ?

En signant en 2015 les Accords de Paris, 196 pays – dont la Suisse – se sont engagés à réduire de moitié leurs émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. Cet engagement entérine la volonté de ces derniers de diriger les flux financiers vers un développement plus durable, faiblement carboné, tout en renforçant la capacité d’adaptation des entreprises et des États face aux défis du réchauffement climatique.