Investissement : Les pièges des réseaux sociaux

Dans l’ère numérique actuelle, les réseaux sociaux et les plateformes en ligne offrent une myriade de possibilités pour les investisseurs, des conseils sur les actions les plus prometteuses aux opportunités d’investissement les plus actuelles. Cependant, derrière la façade de la liberté d’expression et de la démocratisation des informations financières se cachent souvent des pièges sournois, en particulier pour la clientèle privée, qui peut être facilement induite en erreur par des sources d’information biaisées ou frauduleuses.

Trop souvent l’investisseur se laisse prendre au piège par l’appât du gain et par des analyses dont il ne peut objectivement vérifier la véracité ou la pertinence ou pire encore en les relayant à d’autres groupes en en recommandant le contenu.

photo of city

Le mirage de l’expertise
L’un des pièges les plus courants dans ce domaine sur les réseaux sociaux est le culte de la personnalité qui entoure certains influenceurs, blogueurs ou podcasteurs financiers autoproclamés. Sur des plateformes comme X (ex Twitter), YouTube, ou TikTok, ces “experts” prétendent offrir des conseils infaillibles pour réussir dans le monde de la finance.

Cependant, trop souvent, le manque de réglementation et les motivations cachées de certains, telles que la promotion de leurs propres portefeuilles d’investissement ou la manipulation de marchés pour leur profit peuvent entraîner des conséquences désastreuses sur l’épargne.

La méthode “Pump and Dump”
Un exemple classique de fraude perpétrée à travers les réseaux sociaux est ce qu’on appelle le “pump and dump”. Dans cette arnaque, les fraudeurs achètent massivement des actions bon marché d’une entreprise peu connue, puis utilisent les réseaux sociaux pour propager des informations fausses ou exagérées sur la société en question, suscitant ainsi un engouement artificiel autour de ces actions. Les investisseurs inexpérimentés, attirés par les promesses de gains rapides, achètent à leur tour des actions, faisant monter les prix. Une fois que le cours a atteint un niveau suffisamment élevé, les fraudeurs vendent leurs actions à profit, laissant les investisseurs dupés avec des titres sans valeur dont le prix s’effondre rapidement.

Les titres à faible capitalisation de secteurs à hauts risques
Dans l’univers d’investissement, les sociétés de micro et petites capitalisations dont les activités sont considérées à risque (tech, mines, biotech,…) sont souvent des cibles privilégiées pour les manipulateurs. En cherchant à exploiter la méthode décrite plus haut par des publications sur les réseaux sociaux, ils vantent leurs perspectives de croissance, affirmant, par exemple dans le cas des minières, des découvertes d’immenses gisements d’or dans une région reculée. Les publications sont appuyées par de fausses déclarations selon lesquelles des experts auraient validé les découvertes, ce qui incite de nombreux investisseurs à acheter massivement des actions de ces sociétés. Une fois que le prix des actions ont atteint des sommets artificiels, les instigateurs vendent leurs propres actions, réalisant ainsi des profits substantiels, tandis que les investisseurs crédules se retrouvent avec des titres de valeur nettement moindre.

Nombre d’exemples rendus publics peuvent se trouver sur les sites internet gouvernementaux du Canada ou des Etats-Unis faisant état de ces fraudes.

photo of city

L’influence de Reddit
Reddit, avec ses multiples communautés axées sur l’investissement telles que r/WallStreetBets, a gagné en popularité ces dernières années en tant que plateforme où les investisseurs partagent des conseils, des analyses et des idées d’investissement. Cependant, la nature anonyme de Reddit rend difficile la vérification de l’exactitude des informations partagées, ce qui peut entraîner une propagation rapide de fausses nouvelles et d’analyses erronées.

Un exemple notable est l’incident impliquant GameStop (GME) en janvier 2021. Des utilisateurs de r/WallStreetBets ont lancé une campagne d’achat coordonnée d’actions GME, poussant le prix de l’action à des niveaux astronomiques. Cela a créé une situation où les investisseurs non avertis ont acheté des actions à des prix très élevés, souvent influencés par l’enthousiasme de la foule plutôt que par une analyse fondamentale solide. Lorsque la bulle a éclaté, de nombreux investisseurs ont subi d’importantes pertes financières, y compris certains hedge funds dont les positions à découvert ont été stoppées (short squeeze).

SPAC
Popularisées en 2020 par l’euphorie des investisseurs, l’émergence des sociétés d’acquisition à but spécifique (Special Purpose Acquisition Companies SPAC) constitue une tendance significative dans le monde de l’investissement, offrant aux investisseurs une alternative aux méthodes traditionnelles d’introduction en bourse (IPO). Les SPAC sont des sociétés cotées en bourse créées dans le seul but d’acquérir ultérieurement une entreprise privée existante, généralement dans un délai de deux ans. Cette structure permet aux investisseurs d’investir dans une entreprise avant même qu’elle n’ait été identifiée, sur la base de la réputation et de l’expertise des promoteurs du SPAC souvent relayées par des podcasts ou autres blogs.

Bien que ces SPAC offrent une voie d’accès potentielle aux investissements dans des entreprises prometteuses, ils ne sont pas sans risques. L’un des dangers les plus courants associés aux SPAC réside dans leur nature spéculative. Les investisseurs peuvent être attirés par la promesse de rendements rapides et élevés, sans toujours comprendre pleinement les risques sous-jacents. De plus, le processus d’acquisition d’une entreprise par un SPAC peut parfois manquer de transparence, ce qui rend difficile pour les investisseurs de connaître les détails spécifiques de l’entreprise cible avant que la transaction ne soit conclue.

Une autre préoccupation majeure est le potentiel de conflits d’intérêts. Les promoteurs de SPAC ont souvent des incitations à conclure des transactions rapidement pour éviter les pertes d’intérêt accumulées sur les fonds levés lors de l’IPO du SPAC. Cela peut entraîner des pressions pour finaliser des transactions qui pourraient ne pas être dans l’intérêt des investisseurs

Pas plus tard qu’en janvier 2024 et à la suite de nombreux cas d’abus, La Securities and Exchange Commission (SEC) a adopté de nouvelles règles et des amendements visant à améliorer l’information et à renforcer la protection des investisseurs dans le cadre des introductions en bourse (IPO) par des sociétés SPAC et des transactions ultérieures de fusion entre les SPAC et les sociétés cibles.

Les signaux d’alarme à connaître
Pour les investisseurs désireux de naviguer dans le paysage tumultueux des réseaux sociaux, il est essentiel de reconnaître les signaux d’alarme qui pourraient indiquer une fraude ou une manipulation :

Promesses de rendements irréalistes : Méfiez-vous des messages ou des publications qui promettent des rendements élevés avec peu ou pas de risque. Tout investissement comporte un certain niveau de risque, et les promesses de gains faciles sont souvent trop belles pour être vraies.

Manque de transparence : Les véritables experts financiers sont transparents quant à leurs antécédents, leurs affiliations et leurs motivations. Si un individu ou une source d’information refuse de divulguer ces informations, il est préférable de rester méfiant.

Pressions pour agir rapidement : Les fraudeurs utilisent souvent des tactiques de peur et d’urgence pour inciter les investisseurs à agir rapidement, les empêchant ainsi d’effectuer des recherches ou d’examiner attentivement les faits.

Caractère exclusif de l’information : les informations partagées sont soi-disant exclusives et ne sont partagées qu’avec vous. Le marché n’en n’a pas connaissance, vous bénéficiez donc d’un avantage compétitif sur des millions d’épargnants.

Dans un monde où l’information financière est abondante mais parfois trompeuse, il est crucial pour les investisseurs de faire preuve de discernement et de diligence lorsqu’ils recherchent des conseils d’investissement en ligne. Les réseaux sociaux peuvent être une ressource précieuse, mais ils peuvent aussi être un terrain fertile pour les escroqueries et les manipulations. En gardant à l’esprit les pièges potentiels, en restant vigilants face aux signaux d’alarme et surtout en s’entourant de professionnels, les investisseurs peuvent mieux se protéger et prendre des décisions éclairées pour sécuriser leur avenir financier.

people using escalator during daytime

Jérôme Tobler, CIIA

Partner

 

Vous aimerez aussi

Latest newsOutlooks

Outlook 2024 – Q2

À l’aube du deuxième trimestre 2024, l’économie mondiale présente un ensemble complexe de défis et d’opportunités. Les pressions inflationnistes, qui avaient constitué une préoccupation majeure au cours de l’année précédente, ont commencé à montrer des signes de modération, quoique de manière inégale selon les différentes régions.