L’entreprise et l’investissement
durable à la croisée des chemins

L’entreprise et l’investissement
durable à la croisée des chemins

Les discours ne suffisent plus!

En octobre dernier, Anna Sacks, influenceuse et activiste américaine, publiait une vidéo sur le réseau social TikTok pour dénoncer le double discours de Coach, entreprise internationale de maroquinerie de luxe. En effet, sur son site Internet, l’entreprise mettait en lumière un service de réparation de ses produits, se vantait de ses efforts pour contribuer à l’économie circulaire et rappelait à son public que chaque geste compte. Pourtant, partagée près de 3 millions de fois, la courte séquence d’Anna Sacks décrit comment les produits retournés ou invendus de l’entreprise sont tailladés par ses employés avant d’être jetés, empêchant de ce fait leur récupération.

L’entreprise cotée en bourse a déclaré en urgence que le nombre de produits détruits représentait moins de 1% de ses ventes mondiales, que ces pratiques avaient désormais cessé et qu’elle poursuivait ses efforts pour le développement durable et l’économie circulaire.

L’activiste s’imaginait-elle l’impact de sa publication ? Cet événement, qui peut paraitre anodin, est de plus en plus fréquent et met en exergue la prise de conscience de nombreux citoyens quant à l’impact de leurs actions et leur volonté croissante d’être acteurs du changement.

Avec l’omniprésence des réseaux sociaux, les enjeux de la lutte contre le changement climatique, contre la discrimination, pour la réduction des inégalités et l’inclusion sociale occupent une place de plus en plus importante dans l’espace et l’opinion publics. Les tendances de consommation s‘en ressentent et imposent une pression supplémentaire sur les entreprises concernant leurs engagements écologiques et sociaux.

Pour plus d’informations, veuillez télécharger l’article