Mesdames, prenez la main sur votre portefeuille !

Les femmes sont de plus en plus nombreuses à s’intéresser à l’investissement financier, mais elles restent encore minoritaires par rapport aux hommes. Pourtant, investir son argent peut être un moyen efficace de se constituer un patrimoine, de préparer sa retraite ou de réaliser ses projets personnels. Quelles sont les raisons qui freinent les femmes à investir leur argent ? Quels sont les avantages et les risques de l’investissement financier pour les femmes ? Comment les femmes peuvent-elles prendre la main sur leur portefeuille et faire fructifier leur épargne ?

La situation est paradoxale. Quand on connaît l’influence des femmes en matière de consommation, on ne peut que s’étonner de les voir aussi mal servies par les banques, les sociétés de gestion ou tout autre acteur financier. Dans les faits, cela représente un manque à gagner significatif : pour les femmes mais aussi pour l’économie et la société en général. Car cette réalité entrave également leur autonomisation financière.

woman using her MacBook Pro inside white room

Une affaire de priorités

Pour que les choses changent, il est essentiel de comprendre ce qui éloigne les femmes de la finance. Tout d’abord la vision. Bien que les hommes et les femmes soient concernés par les mêmes sujets (gestion financière, fiscalité et transmission), leurs visions et leurs priorités sont différentes. Sécuriser son avenir est le principal motif de l’épargne et de l’investissement pour les femmes. Cela nécessite en conséquence une approche et une offre adaptées de la part des partenaires financiers. Mais où placer ses économies ? Et dans quelle classe d’actifs investir lorsque l’on est une femme ?

Des solutions de gestion dédiées

Pour répondre à ces questions, certains acteurs ont commencé à développer des solutions spécifiquement dédiées aux besoins des femmes. L’objectif étant de les accompagner dans leurs propres démarches pour construire, pérenniser et optimiser leur patrimoine. Cela passe, comme pour les hommes, par un bilan financier pour déterminer si la structure patrimoniale est adaptée aux besoins et aux objectifs, mais aussi par une analyse approfondie de la situation personnelle et professionnelle au regard du profil de la cliente et des scénarios futurs envisagés (carrière, mariage, maternité, projets, retraite, etc.) Le soutien d’un professionnel de la finance peut s’avérer ici déterminant afin de sélectionner les produits et services les plus adaptés à chacune des situations, mais aussi en les alignant sur les valeurs de leur cliente.

Des stratégies de placement adaptées

L’intérêt pour les investissements socialement responsables, plus prégnant chez les femmes que les hommes, doit par exemple faire l’objet d’un approfondissement particulier. De même que les solutions obligataires. Pour sécuriser notamment une partie du patrimoine. Dans le contexte de marché actuel, la construction d’un panier obligataire diversifié offre en effet des perspectives de rendement supérieures aux actions avec une volatilité inférieure. Pour accroitre son capital, dédier une poche obligataire en ligne directe présente aujourd’hui un rendement et une diversification particulièrement attractifs.

Une réponse à l’organisation de la cellule familiale

Les femmes peuvent aussi avoir besoin de protections spécifiques pour leurs enfants et leur famille telles qu’une assurance-vie. Cela peut être particulièrement important pour les femmes qui sont les principales pourvoyeuses de fonds au sein du foyer. Elles peuvent également être dans ce cas particulier plus préoccupées par la planification successorale et la transmission de leur patrimoine.

smiling woman in black fur coat

Créer un nouveau modèle

En prenant dès à présent le contrôle de leurs finances, les femmes occuperont une place toujours plus importante dans le système financier. Une prise d’importance qui ira inévitablement de pair avec une plus grande inclusivité dans l’espace professionnel, social, politique et décisionnel. Une avancée dont devrait profiter la société dans son ensemble et qui devrait donner également une impulsion nouvelle à nos modèles sclérosés et, bien sûr, à nos économies.

Dans ce cadre, s’il est bien sûr capital d’aller vers toujours plus d’égalité, il est également essentiel de travailler à la sensibilisation et à la levée des freins à l’investissement pour que chacun et chacune puisse tirer le meilleur parti de ses actifs à long terme. Il existe pour cela des conseillers financiers – et des conseillères financières – qui permettent de mieux comprendre le fonctionnement des marchés, mais aussi d’optimiser ses investissements. Cette aide peut s’avérer également précieuse lorsqu’il s’agit de planifier sa retraite, de gérer ses problématiques fiscales et successorales ou encore d’établir un programme financier adapté à tous ses projets de vie. Il n’y a donc pas besoin d’être un homme pour s’intéresser à son futur.

Vous aimerez aussi

DirigeantsEntrepreneursFinanceLatest newsProfessions libérales

Quel avenir pour l’investissement responsable ?

En signant en 2015 les Accords de Paris, 196 pays – dont la Suisse – se sont engagés à réduire de moitié leurs émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. Cet engagement entérine la volonté de ces derniers de diriger les flux financiers vers un développement plus durable, faiblement carboné, tout en renforçant la capacité d’adaptation des entreprises et des États face aux défis du réchauffement climatique.